La cramique au sucre du Nord

cramique

La cramique est une recette qui vient de chez moi, le Nord ! C’est une pâte à brioche mélangée avec au choix du sucre perlé ( un sucre Belge que l’on trouve également dans les gaufres liégeoises ), des raisins ou même des pépites de chocolat ! Après cuisson les gros grains de sucres ont caramélisé le dessus de la brioche et ont fondu à l’intérieur, c’est merveilleux. :3
Comme on ne trouve pas très facilement le sucre perlé en France, vous pouvez utiliser du sucre en grains comme pour les chouquettes, ça marche aussi. 😉

cramique01

 

Preparation:

1- Dans le bol du robot, versez la farine, le sel et le sucre semoule.
2-Délayez la levure avec le lait tiédi et versez dans le bol, puis ajoutez deux oeufs entiers et le beurre mou. Pétrir le mélange quelques minutes.
3-Déposez un linge sur le bol du robot et laissez lever la pâte tranquillement pendant une heure, elle va doubler de volume !
4-Farinez votre plan de travail et déposez votre pâte. Etalez-la grossièrement et déposez au centre le sucre perlé puis formez une boule et placez la dans votre moule. Laissez reposer la pâte encore une heure – patience.
5- Préchauffez le four à 150°C. Avec un pinceau, badigeonnez le cramique avec l’œuf restant battu et déposez quelques grains de sucres sur le dessus.
6- Laissez cuire environ 40 minutes en surveillant la fin de cuisson !

Alors, c’était bon? ^^

 

Macarons aux fraises Tagada Pink!

macaronsfraisetagada

 

Pour la semaine culinaire de Midipile, la plateforme dédiée à la découverte des produits trendy et originaux, j’ai eu envie de réaliser une recette toute rose, il me restait des fraises tagada pink à la maison que j’adore et du blanc d’oeuf, la recette était toute trouvée ! Et voici un véritable bonbon au goût de macarons…ou l’inverse !

tagada_ingredients

 

Préparation:

Pour la mousse de Tagada, à préparer 3h avant.

 1 – Mettre la moitié de la crème liquide dans une casserole et faire chauffer avec les fraises Tagada. Remuer régulièrement jusqu’à ce que les fraises soient dissoutes puis mettre de coté.
2 – Fouetter ensuite le reste de la crème en chantilly bien ferme et la mélanger délicatement à la crème à la fraise.
3- Placez la préparation au frigo pour laisser la mousse se gélifier.

Pour les coques de macarons –
( Astuce: Il est conseillé d’utiliser des blancs d’oeufs vieillis de 3 à 4 jours dans le frigo pour préparer l’appareil – parait que c’est mieux, moi je fais comme ça :p ).

1 – Tamiser ensemble le sucre glace et la poudre d’amande, si besoin n’hésitez pas à mixer un peu la poudre d’amande avant pour qu’elle soit bien fine. Mettre de coté.
2 – Dans une casserole mettre à cuire 30g d’eau avec le sucre semoule, laisser le thermomètre atteindre 114°C pour actionner le robot et battre les blancs en neige. Poursuivre la cuisson à 118°C/120°c et versez le en filet sur les blancs en neige, laissez tourner le robot jusqu’à ce que la meringue tiédisse et qu’elle forme un beau bec d’oiseau.
3 – Ajouter les poudres à la meringue, les 35g de blanc d’oeuf restant et une dose de colorant alimentaire rose : macaronner jusqu’à formation d’un ruban quand vous relevez la maryse.
4 –  Mettre l’appareil dans une poche à douille et pocher les macarons sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé.
5 – Cuire environ 11 minutes à 160°C puis laisser les macarons refroidir à la sortie du four.

Il n’y a plus qu’à sortir la mousse tagada du frigo, la retravailler un peu pour qu’elle soit plus souple et de garnir les macarons ! 🙂

– La recette des coques me vient initialement du blog de Multicolaure ! –

Feuille à feuille de citron meringué

citronmeringue

Une recette ultra simple qui nécessite tout de même un peu de matériel: Vous aurez besoin d’un thermomètre à sonde pour la cuisson du sucre de la meringue italienne, deux plaques de cuisson et une poche à douille 🙂

Pour 4  feuilles à feuilles.
Première étape: Préparer la crème au citron.
J’utilise la recette de Philippe Conticini du livre « La pâtisserie des rêves »

1 – Faire fondre le beurre dans une casserole, une fois fondu ajouter le sucre, les oeufs, 9 cl de jus de citron ( environ 3 petits citrons ) et le zeste de l’un d’entre eux.
2 – Sans cesser de remuer, amener la préparation à la limite de l’ébullition. Dés que la première bulle apparait, retirez du feu, fouettez encore un peu tout en intégrant la feuille de gélatine préalablement trempée dans de l’eau froide et pressée.
3 – Laissez tiédir la crème puis filmez-la au contact et placez-la au frais pendant au moins 3h, elle va devenir plus ferme et sera parfaite pour réaliser un montage bien propre avec la poche à douille. 🙂

Deuxième étape: Préparer les feuilles.

1 – Préchauffez le four à 180 °C.
2 – Faire fondre le beurre et deux cuillères à soupe de miel à feu doux ou 2 minutes au micro-onde.
3 – Superposez les feuilles de brick 3 par 3 et y découper 15 rectangles de la taille que vous souhaitez ( il vous faut 3 feuilles pour une pâtisserie).
4 – Avec un pinceau, badigeonnez chaque côté des rectangles du mélange beurre-miel et disposez-les sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Recouvrir d’une seconde feuille de papier sulfurisé puis d’une seconde plaque de cuisson afin que les feuilles ne se déforment pas avec la cuisson.
5 – Enfournez 6 à 8 minutes, attention c’est très rapide surveillez bien la cuisson. Ensuite mettez les feuilles de coté et réservez.

Troisième étape: le meringue italienne. ( Une video qui explique bien juste ici 🙂 )

1 – Verser le sucre et 1/3 du poids du sucre en eau dans une casserole, porter à ébullition à feu vif et vérifiez la température à l’aide d’une sonde. Lorsque le sucre atteint 100 °C, commencez à monter les blancs à puissance maximale. Quand le sucre arrive à 121 °C réduisez la vitesse du batteur et verser progressivement le sucre cuit  sur les oeufs en neige.
2 – Laissez tourner le batteur jusqu’à ce que la meringue soit tiède.

Il n’y a plus qu’à réaliser le montage et de « griller » la meringue italienne au chalumeaux ou sous le grill ( dans ce cas, placez uniquement la feuille croustillante sur laquelle se trouve la meringue dans le four ! )
Il vaut mieux réaliser le dressage juste avant la dégustation pour s’assurer que les feuilles restent bien croustillantes !
Bon app’s ! 😉